Menu

Accident de la circulation et réparation de préjudices corporels

La Loi BADINTER

Depuis 1985 et la Loi BADINTER la situation des victimes d'accident de la circulation est grandement améliorée.

Cette législation oblige notamment les assureurs à intervenir rapidement auprès des victimes pour les indemniser.

Pour les victimes d'autres types d'accidents, la réparation du préjudice est liée au droit commun de la responsabilité, contractuelle ou délictuelle qui s'applique et il est nécessaire dans un premier temps de démontrer l'existence d'une faute et d'un lien de causalité entre cette faute et le préjudice allégué.

Dans toutes les hypothèses les négociations s'engagent généralement avec les assureurs.

Les compagnies d'assurances ont tendances à minorer autant que faire se peut à la fois les préjudices mais également le montant des indemnités servies.

Notre cabinet met à votre disposition ses compétences pour vous assister tout au long de la procédure d'indemnisation que celle-ci soit amiable ou, comme cela peut s'avérer nécessaire, judiciaire.

Dans ce cadre nous missionnons, à votre demande, notre propre médecin-expert, qui veillera à ce que les expertises, notamment amiables, organisées par les assureurs, se déroulent dans le respect de vos intérêts légitimes.

Par suite notre intervention consistera à négocier au mieux votre indemnisation afin de trouver une issue amiable qui, si elle s'avère impossible nous conduira à vous représenter devant la juridiction compétente qui arbitrera entre les positions respectives des parties en causes.

Contact

Consultez également :